© 2023 by Vel. Proudly created with Wix.com

La pandémie

Thanathovirus

Depuis le début de la pandémie (soit il y a 7 ans), les survivants sont considérés comme ayant tous au moins 1 fois rencontré un mort vivant. 
 
Fût un temps, un bruit parmi les survivants circulait comme quoi près de 90% de la population de l’ « avant » aurait été depuis zombifié. Néanmoins, en l’absence d’institut de sondage, difficile de donner une quelconque valeur à cette statistique.
 
Il a été constaté, étrangement, que les zombies étaient bien plus actifs de nuit que de jour. Dans la même « logique zombiesque », le jour, un zombie va instinctivement préférer se poser dans un espace à l’ombre : sous un pont, dans un bâtiment, une cave etc…
 
Les survivants ont constatés que les zombies sont des créatures très instinctives, se dirigeant –directement- vers la source d’un bruit entendu, et/ou une odeur d’un corps humain à dévorer (ce qui, pour l’occasion, est un véritable mystère : les anciens zombies continuant à chercher à manger les humains malgré la décomposition complète de leurs organes digestif).
 
Cecilia, ancienne pharmacienne lors du basculement de l’Ancien monde vers le nouveau monde, aurait entendu de part certaines de ses relations que l’armée travaillait à la création de remède contre ce virus. L’armée aurait même testé quelques prototypes de médicaments aux effets quasiment aussi mortels que peut l’être la pandémie. 
Néanmoins, l’apocalypse étant passée par là, les survivants n’ont pas appris de nouvelles informations sur ces rumeurs depuis plusieurs années.
 
La zombification interviendrait uniquement suite à une morsure de zombie. Une personne décédée d’une cause naturelle (autre maladie, accident, balle en pleine tête), non infectée par un zombie ne se relèvera pas.
La seule méthode connue à ce jour pour vaincre un zombie est un coup porté à la tête. 
Daevin, lors de son précédent voyage, aurait un jour rencontré un type bourré, prétendant à qui voulait l’entendre avoir été mordu par un zombie sans pour autant être infecté. 
 
Il est de notoriété publique que la pandémie touche les humains : les zombies rencontrés étant toujours de type humain, jamais de type animal (pas d’oiseau ou lapin zombie). Pourtant, lors d’une précédente expédition, les survivants sont tombés face à des chiens « à l’apparence et au comportement » laissant à supposer qu’ils étaient infectés. Carl, au court de ce combat, a été mordu au mollet par l’un de ces chiens, et n'a à ce jour montré aucun signe extérieur d’infection zombie. 
 
 [New] - Les personnages ont appris d'une supposée "Docteur Kirsten" les informations suivantes mi-Avril 2035:

  • Il se transmettrait exclusivement par le sang, lors du contact d’une chair infectée avec le sang d’une victime.

  • Partant de ce constant, la contamination dans l’ensemble du corps d’une victime se ferait très rapidement (quelques minutes tout au plus)

  • La période d’incubation durerait d’une douzaine d’heure à quelques jours : passé ce délai, sans traitement, les organes vitaux cessent de lutter et le patient est alors totalement transformé en zombie

  • Deux traitements existeraient : 

    • 1 traitement (Type1) en trithérapie, repoussant continuellement la durée d’incubation au prix d’effets secondaires de plus en plus violents   

    • 1 traitement (Type2) « quitte ou double », causant autant de morts que de survivants (avec nombres de séquelles)

  • La virus toucherait exclusivement les humains : la docteure Kirsten paraissant surprise à la nouvelle de chiens infectées, telle que racontée par les survivants

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now