Rechercher

Session 9 - La quête de l'eau - Retour au bercail

Restée en arrière, en quête de renseignements, Mira pris position près du lac Mead, restant en vue des 2 stations de traitement.


Des informations qui ne tardèrent pas à arriver : tout juste quelques heures après s’être séparée de ses compagnons, Mira vis les motards de la veille rejoindre la station Sud. L’accueil de ces derniers par les gardes noires mis en évidence le lien entre ces 2 groupes.


Une information à laquelle l’éclaireuse n’eut que peu de temps d’analyse : quelques minutes tout au plus après l’arrivée, plusieurs patrouilleurs sortirent simultanément des stations nord & sud, fouillant les précédents points d’observation de la shamane.


Comprenant qu’elle avait été repérée et était désormais traquée, Mira reprit immédiatement la route, cherchant à atteindre le point de rendez-vous précédemment convenu avec son groupe.


Des retrouvailles qui se firent rapidement : constatant de leur côté que les gardes noires en position à la communauté du puit étaient à la fois peu nombreux et que leur cuve se remplissait bien trop lentement pour être pleine avant plusieurs heures, l’équipée fit le choix de la sécurité : préférant récupérer leur camarade laissée en arrière avant tout autre décision, si cavaleresque soit-elle.


Retrouvant sans contretemps leur éclaireuse, c’est accompagné d’un illustre inconnu, tenu en joue, qu’ils la retrouvèrent.



Ethan Jones (PJ)


Se présentant sous le nom d’Ethan Jones, charpentier originaire de San Francisco, l’inconnu expliqua être le seul survivant d’un groupe récemment attaqué par un gang de motard. Une histoire des plus improbables, guère crédible pour les survivants méfiants. Néanmoins, l’attitude maladroite et guère impressionnante du nouvel arrivant réussi à minima à les convaincre de sa non dangerosité.


N’ayant pas non plus l’âme d’abandonner derrière eux quelqu’un dans le besoin, l’équipée accepta de prendre avec eux cet inconnu, à titre d’observation avant tout autre décision pour son avenir.


De nouveau au complet, le groupe repris la direction du puit. Une destination qui fut atteinte sans trop d’encombre, excepté le soleil qui s’était désormais couché, laissant place à un croissant de lune guère suffisant pour percer les ténèbres de la nuit.


Utilisant à bon escient ses lunettes de vision nocturne, Mira pu actualiser le rapport de la situation :

  • À minima 4 personnes différentes étaient dénombrable, tous armés de fusil ou mitraillette

  • Aucun nouveau véhicule ne s’était ajouté au sein du campement de fortune

  • La cuve était au ¾ pleine : les gardes s’affairaient d’ailleurs à ranger leur matériel de pompage.


Comprenant que le temps imparti avant le lever de campement était désormais court, les survivants établirent rapidement un plan d’attaque :

  • Mira et Marcus, initieraient l’assaut : profitant de quelques matériaux de construction abandonnés 1 mois auparavant, ils chercheront à s’approcher discrètement des gardes noires afin d’éliminer rapidement leur guetteur.

  • Cecilia et Moïra, meilleures tireuses, se placeront directement face aux véhicules, planquées dans les dunes et cherchant à abattre tout garde cherchant à prendre le volant pour s’enfuir

  • Ethan et Lucio, resteront à bord de la Toyota : prêt à tout moment à charger plein phare le campement, visant à la fois à flasher ses occupants tout en semant la panique.

  • Jeff, vexé que Lucio lui soit préféré en tant que conducteur, choisi de rester hors de ce combat : se plaçant comme guetteur plus au sud des dunes, en vue d’y détecter tout renfort surprise


Plan d’attaque des gardes noires (image à venir)


Les rôles des uns et des autres désormais clairement définies, chacun pu prendre sa position sans pour autant révéler leurs présences face à un ennemi dans l’inconnu.


Comme établi, Mira et Marcus initièrent l’assaut, s’approchant à pas feutré du premier guetteur. Un manœuvre silencieuse qui, si elle relevait d’une simple routine pour l’expérimentée chasseuse, l’était beaucoup moins pour de colosse de plus de 2m. Trébuchant sur une brique abandonnée, Marcus fini sa course directement dans le tas de taules, initialement sensé lui servir de planque dans son approche. Une rencontre entre le catcheur et les taules qui généra un tel vacarme que toute personne dans les centaines de mètres aux alentours ne pouvait ne pas avoir entendu.


Désormais en alerte maximal, les gardes noires se mirent immédiatement en position défensive, invectivant Mira et Marcus en les invitant à sortir de leurs cachettes, tandis que les groupes de Cecilia & Ethan ne surent qu’improviser face à ce coup du sort.


Ce fut finalement Lucio, parmi les survivants, qui le premier prit l’initiative. Fonçant à toute vitesse en direction du campement de fortune, à défaut d’effet de surprise, son initiative combinée aux différents cris de ralliement d’Ethan permis au moins de semer le désordre parmi les troupes de la garde noire.


Un désordre amplifié par les tirs nourris de Cecilia et Moïra, tandis qu’une flèche heureuse de Mira vint se planter directement dans le poumon d’un des gardes : mis hors combat immédiatement.


Cris et tirs fusèrent alors de part et d’autres :

  • « Enfoirés, vous nous aurez pas vivants »

  • « Bunker, si t’es venu t’venger, on a rien à voir dans ton histoire ! »

  • « Enfoirés, vous n’nous ramenerez pas vivant à Las Vegas »

La dernier cri, notamment, sema le doute cette fois du côté des survivants : les apparences (moto, uniformes de la garde noire) avaient-elles été trompeuses ?


Saisissant l’occasion, Ethan, décidément plus habile avec les mots qu’au pistolet, convainquît les 4 gardes qu’ils étaient encerclés d’une quinzaine de personnes, et qu’un cessé le feu serait accepté sous condition qu’ils baissent immédiatement leurs armes. Décision qu’ils prirent, à la surprise des survivants, ce qui entama une phase de discussion tandis que Cécilia fonça se concentrer sur les 2 blessés (qu’elle et ses camarades venaient de faire...).



Photo de Ben, déserteur Garde noire


Un certains Ben se présenta en tant que chef de son groupe, s’adressant en priorité à Marcus (alias : le « Bunker ») avec qui il semblait familier. Tandis qu’il était inquiet du sort de ses 2 compagnons gravement blessés, Ben expliqua :

  • Être d’anciens combattant de Deep Waters : lui et ses compagnons ayant rejoint la Garde Noire à l’issu du putsch (le choix alors proposé par Colton étant « Rejoints nous, ou subit le même sort que les cloportes ! »)

  • Dépossédés de leurs anciens grades du temps de Deep Water, Colton (comme tous transfuges) les avait affecté au sein des troupes de fond, en compagnie de toutes les autres recrues récentes non gradées

  • La guerre entre Bakerfield (nouveau siège des derniers membres de Deep Water) & Las Vegas faisait rage depuis quelques semaines : Bakerfield ayant notamment pris de court Colton en prenant d’assaut 2 avant-postes de la Garde Noire sans trop de difficultés

  • Les Gardes Noires se seraient alliés aux Wardogs : anciens ennemis de Deep Water.

  • Pris entre 2 feux : Deep Water d’un côté (leur ancienne organisation) et la Garde Noire/Wardogs (qu’ils avaient rejoint +/- de force) de l’autre, Ben et ses compagnons choisirent de déserter, profitant de la période de mouvement de troupes massifs orchestré par Colton.

Interrogé sur cet ennemi (précédemment rencontré par les survivants sans qu'ils puissent leur associer un nom) Ben n’a que peu d’informations détaillées concernant les Wardogs :

  • Ils se déplaceraient en meute, chacune composée d’une grosse dizaine de motards

  • Ils pratiqueraient activement l’esclavage : tout être humain « valable » selon leurs critères étant ensuite emmené à une destination inconnue dans le désert du Nevada (esclavage étant un principe rejeté par Deep Les meutes seraient toutes commandées par un « Aboyeur » attitré

  • Le chef des Wardogs (ensemble de l’organisation) serait le « Grand aboyeur »

  • Chaque membre des Wardogs aurait un tatouage de pitbull sur le corps, signe distinctif prouvant leur appartenance à la grande meute et son acceptation de ses valeurs


Fuite en avant sans d’objectif autre que le court terme, les déserteurs emmenèrent néanmoins avec eux une carte des plus intéressantes pour les survivants : inventoriant l’ensemble des points d’eau de la région référencée par la Garde Noire, que ces points d’eaux soient ou non dans leur zone de contrôle. Analysant cette carte, un point d’eau inconnu à ce jour par les survivants attira leur attention : un certains « Saltus », localisé à mi-distance entre Las Vegas et Corona City.


Interrogé à leur tour, les survivants expliquèrent travailler pour une organisation à l’Est de leur actuelle position. Souhaitant garder secrète sa position, ils proposèrent néanmoins un à base d’eau contre nourriture et soins.


Sans d’autres d’alternatives (étant à la fois préoccupé par l’état de santé de son camarade tout en ayant conscience que ses interlocuteurs pouvaient très bien revenir sur leur position et prendre de force leurs quelques ressources), Ben accepta la proposition : lui et ses camarades accompagneraient les survivants jusqu’à Oatman. De là, la cuve d’eau serait livrée à cette communauté secrète en échange de nourriture, essence, avant de reprendre la route en direction de Saltus.


Cuve à eau


De retour à Old Creek (non sans avoir déposé en amont Ben & son groupe à Oatman), c'est avec enthousiasme que les survivants furent accueilli. Nick remerciant les personnages de cette réserve inespérée (ceux-ci étant après-tout partis à l'origine en simple reconnaissance) permettant de subvenir aux besoins de la communauté pendant 1 bonne semaine.


De son côté, Yvy (finissant sa rééducation après près d'1 mois d'hospitalisation) fut quelque peu méfiante sur l'origine de cette eau: interrogeant exhaustivement les survivants jusqu'à obtenir la quasi-totalité des informations apprises depuis leur départ de la veille (seule information omise par les voyageurs: l'origine "Deep Wateresque" du groupe de Ben).

En partie rassurée, Yvy proposa néanmoins qu'une rencontre soit organisée dès le lendemain matin avec ces mercenaires, avant départ en reconnaissance pour Saltus.



Expérience:

+3 points d'expérience pour avoir su habilement gérer une bataille, de ses phases d'approche, réalisation et improvisation.

+1 point de Karma pour avoir -enfin- rapporter de l'eau à Old Creek

© 2023 by Vel. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now