© 2023 by Vel. Proudly created with Wix.com

Rechercher

Session 8 - La quête de l'eau - Reconnaissance en terre hostile

S’échappant de justesse du guêpier de Dolan Spring, c'est avec un soulagement certains que les survivants virent la horde progressivement désépaissir au fur et à mesure qu'ils s'éloignaient.


La tension néanmoins restait élevée: la conduite "sportive" de Jeff embarquant sur sa route à peu près autant de zombie qu'il en évitait, les survivants étaient donc concentrés à décrocher tout zombie agrippés à la jeep lorsqu'ils virent Lucio s'élever de l'arrière de véhicule, sortant d'un sac de couchage qu'ils pensaient vide à leur départ d'Old Creek.


Évitant de peu les attaques réflexes de ses compagnons surpris, l'ancien pilote de Nascar leurs expliqua s'être endormi dans "sa" jeep durant la nuit précédente (l'air de la route lui manquant, après près de 3 semaines d'inactivité au sommet du plateau d'Old Creek), réveillé seulement par la fusillade de Dolan Spring.


Lucio - passager clandestin (PJ)


Profitant un rapide arrêt à une station essence abandonnée incendiée située sur leur route (et dont la rapide fouille ne fut guère productive), l'échange des pilotes fut opéré. Malgré les grommellements de Jeff, déçu que ses talents de conduite soient remis en question, les survivants préfèrent confier la conduite de leur véhicule à Lucio, dont sa réputation d'avoir un sommeil lourd n'avait d'égale que celle d'être un as de la conduite.


S'apprêtant à reprendre la route en direction de Medlview, ce fut le moment où Mira, éclaireuse toujours en alerte du groupe, remarqua un long filet de vapeur d'eau s'échapper vers le ciel au Nord-Ouest de leur position. L'origine de cette vapeur étant masqué par le terrain très valloné la séparant de la shaman.


Partageant sa découverte à l'équipée, la Jeep changea immédiatement de trajectoire, se rapprochant du plus discrètement qu'il pouvait de ce point d'intérêt: qui disait vapeur d'eau disait évidemment de l'eau mais aussi activité humaine.


Désormais en vue de la source de cette vapeur (tout en conservant de bonnes distances afin de ne pas être repéré), les survivants constatèrent que:

  • Le Lac Mead, objet de leur reconnaissance, n'était pas vide. Certes, sa quantité avait fortement baissé, mais la végétation (bien que plus disparate qu'auparavant) l'entourant témoignait d'un continuel approvisionnement en eau

  • La vapeur d'eau s'échappait d'un bâtiment en béton, construit sur les rives du lac, dont 2 tuyaux massifs (d'une circonférence de quelques mètres) sortaient pour plonger directement dans le Lac.

Poussée par sa curiosité, Mira s'approcha discrètement à quelques centaines de mètres du bâtiment. Une approche des plus maitrisées, permettant à l'observatrice de remarquer:

  • l'installation d'une cloture, avec fils barbelées, entourant l'ensemble du bâtiment et quelques véhicules garés à proximité

  • la présence d'un observateur, perché au sommet du bâtiment, dont un éphémère reflet de soleil témoigna l'utilisation de jumelles.

Station d'épuration d'eau


Ne souhaitant pas d'avantage tenter sa chance, Mira retourna auprès de ses compagnons, partageant ses découvertes avant d'inviter ceux-ci à reprendre la route en recherche d'un point plus propice pour à la fois y passer la nuit et continuer les observations.


Un point d'observation et repos qui fut par chance rapidement trouvé: traversant le lit asséché du Colorado, l'équipée trouvât sur la rive nord-est du Lac un ancien refuge de chasse, dont tous les indices semblèrent indiquer une absence de présence humain & cadavériques depuis à minima 1 an.

Dernier témoignage d'une activité humaine: un message laissé dans le livre d'or du bâtiment à date de février 2034, où un certains Hector précisait quitter la région pour tenter de retrouver sa famille à San Diego.


Prenant position depuis leur nouveau point d'observation, les survivants remarquèrent:

  • la présence d'une deuxième usine sur la rive nord du Lac, similaire à celle rive Sud

  • le lac Mead, s'il n'est pas vide, semble contenir 2 fois moins d'eau qu'Avant

  • si le Colorado est totalement asséché, l'intégralité de l'eau remplissant le lac provient du Virgin

De son côté, les premières analyses de la qualité de l'eau faites par Cecilia signalèrent de nombreuses particules d'origine inconnues contenues dans l'eau, lui donnant un aspect marron ôtant toute envie aux survivants d'y goûter.


Enfin, utilisant la Radio CB portative du groupe, Lucio capta une fréquence utilisée par un groupe des environs (mais dont la distance empêchait de comprendre réellement ce qui était communiqué).



Profitant d'une lune favorable, les survivants (Mira en tête) partirent cette fois-ci en reconnaissance nocturne sur l'usine de la rive Nord.


Camion citerne - rive Nord


Si la structure de celle-ci fut très similaire à celle de la rive Sud, c'est les événements extérieurs qui attirèrent l'attention des survivants: à la nuit tombée, un camion citerne (accompagné d'à minima 3 gardes) arriva du Nord, s'installant à l'entrée du campement dans le but d'y faire un plein.


Le débat fit rage entre les survivants: devaient-ils tenter une embuscade pour prendre le contrôle de ce camion lorsque de son chemin de retour au Nord ?


Si Jeff semblait des plus motivés pour cette hypothèse, les voix de la raison de Mira et Cecilia finirent par tempérer ces ardeurs: jugeant trop risquer l'attaque d'un camion à effectif et destination inconnues, sans même penser à la complexité à le faire traverser une bonne partie du territoire de la Garde Noire jusqu'à Old Creek.


Ne voyant guère d'autres opportunités à saisir (à contrario du risque de se faire repérer à tout moment en pleine terre hostile), l'équipée pris finalement la décision de rebrousser chemin au lendemain matin. Seule Mira, confiante en ses capacités à rester discrète, préféra rester près de l'ennemi en vue d'obtenir toute information supplémentaire susceptible d'aider le groupe par la suite.


Reprenant la route plein Sud à destination de la feu communauté du puit (faisant un détour en passant pour constater la disparition de l'ancien Van attaqué d'Old Creek), l'équipée l'atteignit sans trop de difficulté en début d'après-midi. Constatant que la position était désormais occupée par quelques gardes noires (à minima 2 furent dénombrés): ces derniers étant actifs au niveau du puit, leurs véhicules (1 moto et 1 jeep transportant une cuve citerne mobile).


Expérience:

+2 points d'expérience pour avoir enrichis leurs connaissances sur l'organisation logistique de leurs ennemis.



This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now