© 2023 by Vel. Proudly created with Wix.com

Rechercher

Session 6: La chasse aux infectés

Rentrés tardivement de l’aéroport, bien que chaque survivant ai rapporté quelques « souvenirs » qu’ils conserveront ces prochains jours,  cette expédition pouvait être considérée comme un succès : la pièce de moteur rapportée étant compatible avec la Toyota.

Tandis-que Moira et Jeff se focalisèrent sur les réparations, ajoutant grillages et autres plaques en métal là où les fenêtres avaient été brisées, Edmond (garde de nuit d’Old Creek) vint les avertir de l’arrivée au pied de la citée d’un visiteur : un grand black, inconnu, prétendant arriver directement de Las Vegas.

Marcus (PJ)

L’arme au poing, mettant en joue l’étranger malgré les quelques dizaines de mètres d’altitude les séparant, les survivants questionnèrent celui-ci sur ses liens avec Deep Water, Colten ou encore Las Vegas. S’assurant que ce Marcus était bien un «cloporte » de Las Vegas (nom donné aux personnes qualifiées d’inutiles par Colton et pressement invitées à quitter la citée à la suite de sa prise de pouvoir), ce dernier fut finalement autorisé à prendre l'ascenseur d’Old Creek, accompagné durant son ascension par une Mira en alerte, puis escorté directement jusqu’à Nick : seul décisionnaire de la citée quant aux droits d’hébergement, même temporaire. Profitant du gain en hauteur conféré par la position surélevée du plateau, c’est durant son ascension que la shaman observa 2 lueurs en mouvement plus au sud de Bullhead. 2 lueurs, dont 1 parsemée de bleu, dont le rythme  mené ne pouvait guère faire douter sur leur origine motorisée. Un événement bref de quelques minutes dont Mira fut la seule témoin : l’attention des autres guetteurs étant alors plus focalisée sur le bon fonctionnement de l’ascenseur. Convaincu de la bonne foi & honnêteté du nouvel arrivant, Nick accorda à ce dernier un accord temporaire d’hébergement au sein de la citée, l’invitant également à se rapprocher des visiteurs de l’ex-communauté du puits. « Un ancien de Las Vegas ne sera jamais accepté par les habitants de ma citée, mais  je vous invite à proposer vos services aux casse-cous de passage vous ayant escortés jusqu’à moi. Ces personnes vont bientôt reprendre la route : elles sont fiables et seront sans doutes preneurs de quelqu’un tel que vous… si vos intentions sont aussi bonnes qu’annoncées ». Le reste de la nuit fut concentré sur les présentations & prises de connaissance sur la situation à Las Vegas. Seule Mira, certaine de ne pas avoir rêvée quelques heures auparavant, resta en alerte une partie de la nuit : observant régulièrement la zone où elle avait cru discerné les lueurs mystérieuses, sans pour autant y repérer quelconque nouveau signe d’activité.

Au lendemain matin, n’ayant décrochée de cette nouvelle obsession, Mira parti aux renseignements quant à l’origine de ces lueurs, ce qui se situait à l’emplacement où elle les avait observées, ou encore leurs potentiels destinations.

Tombant par chance sur un habitant d’Old Creek, ancien Bullheadois & communicatif, celui-ci lui appris :

  • La zone où avaient été observés les véhicules était très probablement l’ancien lycée agricole de Bullhead.

  • Le centre-ville de Bullhead, potentielle destination des véhicules, avait une histoire récente assez chargée. Durant les premières années de la pandémie, les habitants cherchèrent à se regrouper et barricader complètement cette zone. Une défense qui ne tient qu’un temps seulement : pour une raison inconnue de l’interlocuteur, l’une des barricades finissant par céder, entrainant à l’intérieur une véritable marée de zombies dévorant en un rien de temps la quasi-totalité de ses occupants.

N’obtenant par ailleurs aucune autre information quant à l’origine de ces 2 véhicules, Mira en arriva à la déduction qu’il y avait de grandes chances que ces véhicules provenaient d’un groupe inconnu :

  • L’absence totale de discrétion excluait une origine en provenance des gardes noires de Colton (ceux-ci ayant fait preuve d’une grande discrétion lors de leur approche de la communauté du puits)

  • L’utilisation de voitures, et encore plus d’un gyrophare bleu, ne semblait guère approprié aux motards

Partageant ses renseignements & déductions à ses compagnons, le groupe décida de partir dans un premier temps enquêter sur la situation actuelle au centre-ville. Puis, selon les circonstances et nouvelles découvertes, ils feraient cap vers le collège. Prenant la route à bord de leur Toyota de nouveau pleinement opérationnelle, l’expédition ne rencontra que peu d’obstacle. Seul événement notable : 3-4 zombies percutés de face en chemin, dont le « décrochage » permit à Marcus de démontrer ses talents au combat jusqu’alors seulement fortement soupçonnés.   S’approchant de l’ancien cœur économique de Bullhead, la progression s’en trouva progressivement ralenti : le nombre de zombies « croisés » sur le chemin augmentant par dizaines tous les 50 mètres parcourus, augmentant tout aussi progressivement la crainte des survivants d’être ainsi rapidement débordé de tout part par une horde en continuelle augmentation.

Photo de la ville Bullhead (sorry, il me manque les zombies dessus :p)

Profitant des quelques minutes qu’ils leur restaient avant d’être totalement encerclés, Jeff entama les manœuvres d’évacuation tandis-que Mira envoyât son faucon en éclairage.    Un éclairage qui, malgré le faible temps imparti, se révéla fructueux :

  • L’ensemble des rues menant au centre-ville étaient en effet très bien barricadés, à base de solides matériaux de construction.

  • À minima 1 brèche était repérée, dans la clôture Est de l’avenue principale.

  • A minima une centaine de zombies y étaient entassés : les survivants devraient faire preuve d’ingéniosité s’ils souhaitaient s’y rendre lors d’une prochaine expédition.


Zombies entassés au centre-ville

Reprenant la route en direction du collège, l’expédition choisie une phase d’approche silencieuse lorsque ce dernier fut en vue. Une approche visiblement peu appréciée de(s) occupant(s) : les survivants recevant pour accueil 2 tirs (très largement manqués) au fur et à mesure de leur avancée. Des tirs qui, s’ils ne furent accompagnés d’aucune sommation ou autres communications, semblèrent s’arrêter lorsque Moira afficha ostensiblement un drap blanc en signe de volonté de discussion.

Lycée agricole de Bullhead

Arrivant au niveau du bâtiment, c’est en extérieur, près de l’entrée, que l’expédition fut cette fois-ci accueilli par 2 hommes en tenus d’isolation médical. Se présentant comme originaires du camp AW4, les inconnus firent passer un rapide examen médical à chacun des membres de l’expédition, avant de les conduire jusqu’à une certaine « Dr Kirsten ».

Garde pacificateur

Dr Kirsten

Installés avec le reste de son expédition à l’avant du collège, elle et ses gardes expliquèrent être à la poursuite d’infectés à la zombinite à stade avancé. Traités au sein du camp de traitement AW4, ces patients se sont enfuit suite à un excès de folie, effet secondaire commun lorsque le traitement est pris dans la durée. Occupée à administrer le traitement à 3 de ces patients recapturés, attachés à l’arrière de son véhicule, Kirsten invita les survivants à partir dans l’ancien collège récupérer les 4 derniers fugitifs, confiant aux survivants 2 pistolets à fléchettes calmantes, censés calmer les cibles au moins tir réussi. Enthousiastes à l’idée de d’établir de bonnes relations avec une nouvelle organisation (au premier regard moins « agressifs » que ne semblent l’être les gardes noires de Colton), Cecilia, en femme de science, ne manqua néanmoins pas l’occasion de rencontrer une homologue pour prendre des informations : apprenant ainsi que :

  • Le traitement connu contre la zombinite n’agit que temporairement (nécessite 1 injection/jour), et a des effets secondaires (yeux jaunes, lèvres/langue noire, ongles grandissant rapidement, crise de folie) s’amplifiant selon la durée du traitement

  • le camp de traitement AW4 est dédié uniquement aux soins des infectés, volontaires pour tester des soins expérimentaux dans l’espoir qu’ils puissent à terme être totalement guéris

  • La zombinite se transmet par le sang : principalement quand de la chair infectée vient au contact de sang d’un être humain

Armes au poing, c’est dans la pénombre au soleil couchant d’un collège évidemment non éclairé que les survivants partirent en exploration à la recherche des 4 derniers fugitifs. Marcus, dont la force colossale apportait une nouvelle dimension à ce petit groupe, prenant la tête de l'équipe, les survivants passèrent allègrement les différents obstacles et barricades de fortunes installées dans le bâtiment. Arrivant rapidement au niveau de 2 premiers « fugitifs », ces derniers, ne réagissant à aucune tentative de communication, insensibles aux fléchettes tirées par Jeff et Moira, surprirent par leurs vivacités les intrus : griffant violemment ceux en première ligne, tandis que leur absence de dents leurs empêchèrent de mordre leur victime.   Calmés (définitivement) à coup de balles, les survivants, toujours plus anxieux, poursuivirent leurs recherches. Arrivant rapidement face aux 2 derniers « fugitifs », ceux-ci invitèrent les explorateurs à «Quitter les lieux immédiatement et les laisser tranquille », donnant du poids à leurs propos via quelques tirs de pistolet. Des tirs qui eurent l’effet inverse auprès des survivants crispés, lesquels calmèrent (temporairement cette fois-ci) les 2 infectés à coup de fléchettes et autres armes non-létales.


Personnage infecté  


Expérience:

  • +2 points d'expérience pour avoir vaincu les 2 "patients zombifiés". 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now