© 2023 by Vel. Proudly created with Wix.com

Rechercher

Session 5: L'aéroport

Ambiance maussade à Old Creek. 1 semaine s’est désormais déroulée depuis le retour des survivants de la station essence des Campbell et l’embuscade dans laquelle ils étaient tombés. Avec, en l’espace de ces quelques jours de présence, 1 mort (Johnson) et 1 hospitalisée (Yvy), quand bien même ils n’en étaient directement responsable, les ex-habitants de la communauté du puit n’avait guère engagé. Ajoutez à ce contexte le fait que les habitants d’Old Creek étaient par défaut hostile au monde extérieur, et vous vous retrouvez dans une situation pesante où :Une bonne moitié des habitants souhaitait voir au plus vite partir ces « porteurs de malheurs », L’autre moitié, proche d’Yvy, partageait la confiance portée par leur jeune cheffe envers les survivants… tout en préférant les voir s’éloigner avant que la prochaine victime ne soit leur protégée Tandis-que les blessés pansèrent leurs plaies, les valides se concentrèrent sur  la réparation des dégâts, à commencer par la jeep, dont le moteur fumant lors de son retour au plateau laissait craindre le pire. Si le joint de culasse tordu et les diverses vitres brisées obligeaient un long travail de maintenance (mais restait « artisanalement » réparable), le radiateur de refroidissement percé, de son côté, ne laissait guère d’illusion aux survivants : ou bien ils trouvaient une pièce du même modèle (moteur de 4x4 toyota) pour réparer leur véhicule, ou bien ils étaient bon pour en trouver un nouveau. Allant aux renseignements (de part les quelques patrouilles d’observation de la citée voisine de Bullhead menée par la solitaire Mira, ou encore des questionnements des habitants d’Old Creek réceptifs), les survivants identifièrent 3 zones proches où leurs chances de trouver une pièce de remplacement en bon état seraient les plus fortes :

  • La fédérale 40, route qu’ils avaient empruntée lors de leur récente exode,

  • Le centre-ville de Bullhead, ancien cœur économique de la petite ville, dont l’observation lointaine par Mira teasait une forte densité de zombies (vis-à-vis des autres zones dans la ville) tandis-qu’une importante barricade dressée autour du centre-ville empêchait toute observation lointaine de deviner ce qu’il était advenue de cet endroit,

  • L’aéroport international de Bullhead, dont l’installation en banlieue laissait espérer un nombre moins important de zombies.

Guère enthousiastes à l’idée de retourner à l’endroit où ils avaient fuis à vue le gang des bikers inconnus, l’idée de se risquer dans une zone, si prometteuse soit-elle, emplie de zombies et autres dangers inconnus tentèrent encore moins les survivants. C’est ainsi presque par défaut que ces derniers choisirent la destination de l’aéroport de Bullhead, avec l’espoir que son parking ou encore quelques avions à l’arrêt fourniraient le matériel qu’ils cherchaient. Faisant le tour des besoins (ou autrement appelée : la liste des courses) au sein de la citée perchée, l’équipée obtinrent de Nick l’accord d’emprunter le « Junker », le temps qu’ils leur faudraient pour que la jeep soit réparée…. et qu’eux et les autres invités de la feu-communauté du puit aient trouvés un nouveau point de chute vers lequel émigrer.  

Le "Junker"

Prenant la route en direction du l’aéroport, suivant les voies les plus éloignées du centre-ville de Bullhead, les survivants atteignirent ce dernier sans incident notable (2-3 zombies fauchés sur la route étant bien évidemment considérés comme des événements « non notable »). Accueillit par le panneau d’accès au parking des passagers, la première observation approchée des lieux laissait à supposer une bonne collecte pour les survivants :Le parking, s’il n’était clairement pas plein, n’était pas pour autant vide : une bonne quinzaine de véhicules abandonnés y étaient garés éternellement… à peu près autant que le nombre de zombie y vaquant hasardement en quête du moindre événement pouvant leur donner un nouveau but à leur « vie »La piste d’atterrissage, entourée d’une solide barrière d’acier et barbelés qui avaient visiblement resistés au passage du temps, semblait vide du moindre zombie. Mieux : les 2-3 avions abandonnés qui y étaient stationnés laissaient aux personnages un grand espoir d’y trouver du matériel électronique de haute technologie, ce sans même parler de la possibilité d’y trouver une quantité non négligeable de Kerozen.



Arrivée au parking de l’aéroport

S’approchant le plus discrètement possible du parking, les survivants y éliminèrent assez rapidement les occupants cadavériques, sécurisant temporairement la fouille des lieux. Une fouille qui s’avéra des plus réussie : tout en restant suffisamment silencieux pour éviter les « renforts » d’autres zombies, les explorateurs y trouvèrent une Toyota de modèle compatible à leur pick-up, tandis que le regard alerte de l’une d’entre eux remarqua une moto en apparent bon état (un état dont l’absence d’essence à proximité empêcha une éventuelle confirmation). Pendant que les « mécaniciens autodidactes » de l’équipée se concentraient sur la récupération des pièces de moteurs, Daevin, Cécilia et Mira (ou du moins, son faucon) orientèrent davantage leurs observations en direction de l’aéroport.  Un premier éclairage des plus infructueux : le hall d’entrée de l’aéroport ayant de toutes évidences été pillé de fond en comble, tandis que la vision aérienne des environs par le faucon n’apportait guère plus d’information qu’ils n’en avaient jusqu’alors).

Hall d'attente des passagers

Piste d’atterrissage

Rejoints par Moira & Jeff, c’est avec l’envie d’aller fouiller les avions de ligne qu’ils pénétrèrent sur la piste. Une arrivée accueillie en fanfare : au sens propre du terme. Sous le son des trompettes et autre tambour de guerre (ce qui, ce faisant, excita l’intégralité des zombies des environs qui se mirent à frapper/griffer la lourde palissade entourant la piste), les survivants virent quelques dizaines d’homme armés sortir des hangars, tandis que 3 autres bloquèrent le hall d’entrée pas lequel ils venaient d’arriver.

"Habitant" de l'aéroport

Préférant la fuite à quelconque autre alternative, c’est sous le feu nourri de leurs canons et autres coups de lame que les survivants réussirent à se frayer un passage jusqu’au Junker, abandonnant derrière eux la moto précédemment découverte à ces hôtes visiblement sur-excités.    Butin:

  • Radiateur de refroidissement Toyota 

Expérience:

  • +2 points d'expérience pour avoir réussi à s'enfuir sans trop d'encombre 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now