Rechercher

Session 12 - Saltus (by Nils Jastal)

Route 66, environs d’Amboy, comté de San Bernardino, Californie. Impressions ocres tandis qu’au zénith le soleil écrase une steppe désolée et aride. Le long tracé asphaltique, tranchant à peine dans l’immensité du paysage, croise un chemin de terre arrivant du sud. Bientôt, l’endroit sera le théâtre d’une rencontre inattendue ; pour l’heure, deux hommes y marchent, taiseux et déterminés.


L’un, massif et téméraire, s’appelle Ted ; l’autre, gringalet et couard, Gaston. Vieux compagnons de route, leurs rapports s’assimilent à ceux du cerveau aux muscles : ainsi Gaston, affabulateur de talent aux milles qualités autoproclamées, a su s’imposer face au loyal Ted, pourtant ex-braqueur et prisonnier.


Photos de Ted & Gaston (à venir)


Les deux comparses se sont rencontrés au pénitencier de Barstow. L’établissement, abandonné par une partie du personnel après la pandémie zombie, était cogéré par trois gangs rivaux. A la suite d’une mutinerie sanglante et de la prise du pouvoir corrélative par un groupe ultra radical de prisonniers, le duo s’enfuit de la prison et prit la route du sud en quête d’une nouvelle colonie à intégrer. Leur chemin les conduisit jusqu’à Victorville, qu’ils furent poliment invités à quitter par une milice armée. A nouveau sur les routes, ils entreprirent un long voyage vers le nord-est… Ce qui nous ramène aux environs d’Amboy.


La nuit passée, depuis leur campement, les deux hommes ont aperçu une voiture filer à l’ouest par la route 66 ; plus tard dans la nuit, Ted croit également avoir distingué une moto… Rien de tel pour attiser la curiosité du duo, résolu à inspecter les environs au lendemain !


C’est ainsi qu’aux environs de midi, ce jour, aux termes d’une marche harassante sous le soleil californien, Ted et Gaston arrivent à Amboy. Le hameau se compose pour moitié d’un gigantesque panneau où est écrit « Roy’s Vacancy – motel cafe », et pour l’autre du motel en question, lequel se résume à quatre maisonnettes identiques. Deux voitures sont garées au bord de la route. Nul signe de vie alentour. Suivant l’avis de Gaston, le duo se sépare. Ted inspecte les maisons une à une, mais seule la seconde se révèle intéressante : elle semble avoir été occupée récemment, et Ted y découvre deux sacs de couchage, une bible et une conserve. Dans le même temps, Gaston regagne la route pour vérifier l’état des deux véhicules, visiblement stationnés ad vitam aeternam.



Amboy

A l’insu des deux comparses, deux points surgissent depuis l’est et fusent vers le hameau. Il s’agit des deux jeeps de la « communauté du puit » et du groupe de Ben. A bord, Ethan et Roy font l’inventaire de leur récent butin auprès de Ramon, tandis que Jeff, James, Cécilia et Marcus discutent de Saltus et de la disparition de Mira. A l’approche d’Amboy, Ethan, qui ne quitte pas la route des yeux, aperçoit soudain un homme au milieu de la route et en informe Ramon, qui dégaine sa mitraillette.


L’offensive semble faire consensus et les jeeps foncent vers le hameau, encerclant bientôt Gaston. Ce dernier, pris par surprise, entame une chorégraphie iconoclaste : tenant du bout des doigts la bible ramassée plus tôt, il lève les bras en psalmodiant certains versets. Ce manifeste pacifiste est bientôt interrompu par Marcus qui, bondissant depuis la jeep, plaque violemment le prêcheur improvisé au sol. Gaston s’empresse de clamer son innocence et assure le groupe de ses bonnes intentions, ainsi que de de celles de Ted, qui sort de son couvert. Prétextant être un « prêtre du Dieu de la machine », il parvient brillamment à convaincre ses interlocuteurs qu’il est inoffensif.


S’en suit un interrogatoire mené par Marcus, qui s’assure que les deux compères ne font pas partie du groupe de pillards de la veille. Ces derniers leur répondent ne pas connaître ledit groupe, mais avoir repéré la veille une voiture puis une moto filant au Nord-Ouest. Peu de réactions de la part des survivants, qui discutent du sort à réserver aux deux acolytes. D’après Ramon, auquel Ethan demande conseil, les deux nouveaux sont des « comiques » ! Bref, la situation ne semble pas dangereuse et la compagnie peut enfin planifier et préparer la suite des opérations, tandis que Jason monte la garde.


Dans un premier temps, il s’agit de répartir le butin conséquent pris sur les pillards d’Essex. Ramon prend 4 balles de .270, le reste est réparti entre les membres de la communauté du puit (Roy : 1 fusil Mossberg + 1 pistolet MK 4 Cal.38 ; Ethan : 1 pistolet Taurus 1555x magnum + 1 paire de jumelles + 1 pistolet de détresse ; Cecilia : 1 fusil Mossberg ; Marcus : 1 grenade étourdissante). Faute de confiance, les nouveaux ne bénéficient pas vraiment de cette distribution : Gaston se voit remettre un Uzi 22LR dépourvu de balle, tandis que Ted est seulement autorisé à arracher un pied de table du motel en guise d’arme de contact !


La compagnie décide ensuite de se rendre à Saltus, but originel de leur expédition et dernière direction connue de Mira. Jason témoigne de ce qu’il en a vu : une cabane en taule protégée par deux camion et entourée, selon les dires de Mira, de fils barbelés… Le tout rempli de zombies ! « Qu’à cela ne tienne », la troupe détermine un plan d’action : une partie d’entre eux (Marcus, Cecila, Ethan et Roy) ira avec les deux nouveaux à Saltus pour explorer et tenter de retrouver Mira tandis que l’autre (Jeff et James) prendra position Amboy avec le groupe de Ben afin de surveiller la route et prévenir le retour des pillards (et accessoirement garder le prisonnier). Avant de partir, Marcus soulève une question pertinente : où sont les réserves de nourritures du groupe de pillards ? Diego (le prisonnier) leur indique une cache planquée dans l’une des maisons, et le groupe y trouve des chips, des bouteilles d’eau, et… un talkie-walkie. En route pour Saltus !


Arrivée en vue de leur destination, la jeep du groupe fait halte. Alors que Roy, nouvellement promu chauffeur de la troupe, se tient prêt à toute manœuvre nécessaire, Ethan observe les environs à la jumelle afin de prévenir toute embuscade et repère quelques dizaines de zombies au nord-est de Saltus. Le reste est conforme à la description faite par Jason.


La compagnie se rapproche par le sud-ouest et fait le tour du campement jusqu’à apercevoir un trou dans les lignes de barbelés sur la partie est, devant lequel Roy gare la jeep. Dans le même temps, Marcus, Ted et Cecilia suppriment facilement les zombies du camp en les entraînant dans les barbelés puis en les frappant une fois ceux-ci immobilisés. Les trois braves pénètrent ensuite dans le camp de Saltus et partent explorer la cabane en taule, tuant au passage deux zombies trainards. Le bâtiment renferme son lot de surprises : au centre trône un tuyau allant dans le sol, sur un côté Ted trouve une caisse en bois avec un cadenas fermé et… déclenche une alarme artisanale !


Marcus détruit le système d’alarme tandis que Ted se rue sur la caisse, puis le commando prend la fuite… Juste à temps pour échapper à la quinzaine de zombies que le bruit a rameutée. Tout le monde rentre dans la jeep et Roy emmène le véhicule vers le sud, pour attirer à nouveau les zombies dans les barbelés. De son côté, Ted semble obnubilé par sa découverte et entreprend de forcer le cadenas de la caisse, laquelle révèle un butin de valeur mais inutile à la situation présente : un marteau, quelques tournevis et des graines.


Reste un dernier effort pour terminer la sécurisation de Saltus, et c’est ainsi que Roy rejoint Cecilia, Marcus et Ted pour venir à bout des zombies bloqués dans les barbelés. Dans la voiture, Ethan et Gaston surveillent l’affrontement tout en plaisantant… Ces deux-là ne brillent pas par leurs capacités physiques et s’imaginent plus en meneurs qu’en soldats ! Ils ne tardent pas à s’illustrer comme tels et conseillent aux combattants de changer régulièrement d’emplacement afin d’éviter que les barbelés ne cèdent sous un trop grand nombre de zombies. Bientôt, après maints efforts et sueurs froides, les valeureux combattants viennent à bout des morts-vivants. Saltus est enfin sous contrôle !


Le groupe prend possession du camp et décide de fouiller les environs. D’emblée, Gaston remarque que les camions n’ont pas été utilisés depuis longtemps (plusieurs mois à minima), cependant qu’Ethan prend position en haut d’un des véhicules afin d’étendre son champ de vision. A l’aide des jumelles, il distingue au nord une ligne de chemin de fer ainsi qu’une vingtaine de zombies (loin) et au sud une petite étendue d’eau.


Plan de Saltus (à faire un jour où j'aurai l'outil adéquat :))


L’attention du groupe se focalise à présent sur les camions, dont les remorques sont fermées à clef. Ethan crochète l’une des serrures et récupère un escabeau ainsi qu’une boite à outils (qu’il conserve). Dans le même temps, Gaston, prétendant être un particulièrement manuel et doué en serrurerie, tente de faire de même pour le second camion… et bloque la porte. Marcus et Ethan râlent et tentent de rattraper le coup, mais échouent et dégradent d’avantage l’état de la serrure. Les voilà obligés de reconnaître le savoir-faire de Gaston, qui soutenait depuis le début que la serrure était cassée ! Dans les cockpits, Roy trouve une paire de lunettes de soleil, tandis que Marcus trouve une bouteille de Vodka (que Cécilia garde comme antiseptique) et essaye de démarrer le camion : bruit de démarrage, mais ça ne prend pas (manque d’essence).


Saltus entièrement fouillé, reste à déterminer le plus important : l’accès à l’eau. Le tuyau souterrain débouchant dans la cabane de taule est inutilisable en l’état, et le groupe décide de contacter le groupe de Ben via leur talkie-walkie afin que ces derniers rapportent leur pompe à eau. Quelques minutes plus tard, le groupe d’expédition se retrouve au complet pour le moment fatidique. Ils plongent minutieusement le tuyau de la pompe dans le boyau métallique, enclenchent le système et retirent les premiers jaillissements de leur nouvelle source d’eau, laquelle semble un peu terreuse. Ethan ordonne au prisonnier de boire, préférant voir ce dernier intoxiqué plutôt qu’un de siens : ce dernier s’exécute et assure que tout est normal. Rassurée, la compagnie part vérifier le lac au sud du campement, dernier point d’intérêt, et y découvrent la signification du nom de la localité : le lac de Saltus, artificiellement aménagé en forme d’étoile, est rempli d’eau salée, et ses rives regorgent de dépôts salins !



Lac salé de Saltus

Retour au campement et prise de décision collective : la communauté a enfin trouvé ses nouveaux quartiers et décide de s’y installer. Ethan prend les devants et propose au groupe de Ben de s’établir avec eux en tant que milice défensive de la cité. Les négociations sont dures, les militaires ayant payé un lourd tribu depuis leur rencontre avec la communauté, et l’ancien acteur demande à Gaston (dont il a repéré les talents de baratineur) de lui prêter main forte. Quelle erreur ! Ce dernier trouve précisément les mots pour… motiver les mercenaires à reprendre leur chemin. Ramon part cependant en bons termes avec nos héros, et promet de repasser une fois que son escouade aura trouvé des alliés.


C’est dans un mélange de désarroi et d’espoir que nos aventuriers reprennent le chemin d’Old Creek pour y organiser la grande migration de la communauté. Ivy les y attend et semble pleinement satisfaite des avancées de l’équipe, au demeurant transparente sur toutes ses pérégrinations. L’accord « eau contre nourriture » est maintenu et Ivy souhaite affréter un camion-citerne et une voiture au plus tôt. Elle offre également son soutien logistique en proposant d’emmener le reste des habitants de la communauté ainsi que Nounours, le bricoleur d’Old Creek (pour faire un état des lieux niveau bricolage). Enfin, les enfants de la communauté sont acceptés au sein d’Old Creek pour leur sécurité.

© 2023 by Vel. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now