© 2023 by Vel. Proudly created with Wix.com

Ethan "Mallory" Jones

Nom : Jones

Prénom : Ethan

Surnom : « Mallory » (cf. John Mallory dans Il était une fois la révolution)

Age : 34 ans (13 juillet 2001)

Taille : 1,83 m

Poids : 72 kg

Cheveux : Châtain clair (+ barbe courte)

Yeux : marrons très foncés

Peau : blanc mat

Style : svelte et élégant, Ethan arbore le flegme amusé et sombre de John Mallory… Une sorte de « dandy post-apocalyptique » !

Statut: Vivant

Archétype: Touche à tout

Joueur : Nils Jastal

Fiche d'identité

Gameplay

Diplomate: Persuasion – Négociation – Mensonge – Psychologie
Bricoleur: Construction / amélioration / réparation (abri – véhicule – stuff/arme – piège – div)
Soutien: Tireur – Vigie – Conducteur
Malin: Réflexion – Culture – Technologie
Déserteur: Fuite – Camouflage

Chanceux: (relance les dés ratés nb intuition/jour)

Alignement

Neutre: pour Ethan, l’efficacité prime. Bien qu’il préfère les relations respectueuses et de bonne foi, il est prêt à utiliser des moyens "hétérodoxes" pour parvenir à ses fins…

Bon: fondamentalement, Ethan souhaite faire le bien. Il rêve d’une humanité réunifiée, refondée en une société plus juste. Empathique, il aide volontiers les gens qu’il apprécie.

Torturé: l’apocalypse a fait surgir une nature colérique, vengeresse et sombre qu’Ethan ignorait jusque-là. Cette sorte de « seconde personnalité » se révèle occasionnellement et le rend particulièrement impitoyable avec ses ennemis.

Passé

Profession 1 : Acteur de cinéma indépendant

Profession 2 : Menuisier-charpentier (auto-entrepreneur)

Origine : San Francisco

Caractère

Ethan est un homme complexe. Fier mais affable, bienveillant mais calculateur, sociable mais indépendant, rêveur mais ambitieux, réfléchi mais intuitif, optimiste mais lunatique : une sorte de chaos organisé en une cohérence d’ensemble. Et c’est à l’image de sa vie : jeunesse équilibrée, drame familial, études érudites, perdition, voyage au long cours, débrouille, passions artistiques, entreprenariat…

En tant qu’artiste, Ethan se fie énormément à son intuition. La plupart du temps réfléchi, voire méthodique, il peut prendre une décision soudaine juste par « flair ». Ne dit-on pas que la fortune sourit aux audacieux ? Toutefois, dans les situations délicates après avoir tenté de se ménager des marges de manœuvre, il préfère fuir s’il considère la situation désespérée.

Ce qui caractérise Ethan, outre son tempérament passionné, c’est sa sociabilité toute particulière : il aime partager avec les autres, les observer, les comprendre, se donner en spectacle, convaincre… Mais il est également très indépendant et chérit sa liberté. S’il est solidaire et prêt à faire des sacrifices pour la collectivité, il ne supporte pas de se voir dicter sa conduite, et se réserve toujours le droit de se retirer. Ce goût de l’indépendance s’est traduit par une « débrouillardise » certaine et un goût prononcé pour le travail manuel, le bricolage, le contact avec la matière et la nature…

Enfin, si l’apocalypse n’a en apparence pas entamé la nature optimiste d’Ethan, elle l’a en réalité complètement ravagé. Lunatique, Ethan peut désormais se mettre dans des colères noires, être gagné par un blues intense… Et se montre impitoyable avec ceux qui l’attaquent.

Chronologie

2001 - 2019:

Naissance le 13 juillet 2001 dans une famille de la classe moyenne de Détroit. Parents divorcés pour ses 11 ans, garde alternée (sans conflit). Il a une grande sœur (2 ans +).

Scolarité moyenne : bon en littérature et histoire, il s’intéresse peu aux matières scientifiques. Il montre assez tôt une personnalité marquée.

Jeunesse heureuse. Assez dissipé. Sociable sans être « populaire », il a un petit succès avec les filles.

Devient batteur d’un groupe de garage rock (High school) : [Radical / Sowatt]

2019 - 2021:

Entre à l’Université publique du Michigan (moins chère) et y suit 2 ans d’Histoire (passionné des travaux de Thomas S. Burns, médiéviste et grande figure de l’Université).

En parallèle, travaille dans atelier de rénovation de mobilier (pour financer ses études).

Sa mère meurt d’un cancer à la fin de sa 2ème année. Dépression.

2021 - 2022:

Voyage en Grèce : prévu pour 2 mois, il dure finalement 1 an et demie. Retrouve goût à la vie.

Vraiment la vie en système D : tâcheron, squats, économie solidaire... Nombreuses rencontres et lectures.

2022 - 2024:

Revient aux USA, passe 3 mois chez son père.

Puis part s’installer à San Francisco où il intègre une menuiserie de luxe (mobilier fait main).

Traine beaucoup dans les milieux musicaux de la ville et contribue à un collectif de « Hard sound » (electro).

2024 - 2028:

Rencontre avec un réalisateur (Hector Finn) de cinéma de la toute jeune scène de San Francisco*. Coup de foudre artistique, il commence à tourner comme acteur et se fait vite un nom dans le milieu.

Afin de pouvoir se consacrer à son art, il ouvre sa propre affaire de fabrication de meuble (ce qui lui permet d’organiser son temps comme il le souhaite).

2028:

Il venait d’être sélectionné dans « la gare des étoles », premier long métrage « d’envergure » (financé et attendu) du mouvement, quand…
Début 2028 : apocalypse climatique. Tsunamis – onde de choc (IEM) planétaire – éruptions volcaniques généralisées – changement climatique majeur – aridité – exode rural.


Mi-2028 : début de la pandémie zombie (Pérou, Indonésie). Fermeture des frontières USA.
Ethan reste à San Francisco car convaincu que c’est la meilleure solution de survie : infrastructures, électricité… Fallait juste de « végétaliser » la cité pour être autosuffisant ou presque.
SF contrôlée par armée US, Ethan est déplacé à San José, en tant qu’ « habitant non confidentiel », chargé de l’entretien et de la création des infrastructures nécessaires au réseau électrique.

2029:

12 février : crash d’un avion (détourné) à LA, début invasion zombie aux USA.
Avril 2029 : lancement du programme « sentinelle » (déploiement drones anti-zombies).

2030:

Mars 2030 : « Bug des sentinelles ». Ethan, témoins des massacres, réussit à s’enfuir de San José avec 4 compagnons (passent par les égouts).

Exode vers le sud de la Californie pendant 2,5 mois :

  • San José

  • Almaden Quicksilver County Park (mort 1 compagnon VS zombies) 

  • The Forest of Nisene Marks State Park  

  • Cabrillo Highway  

  • Côtes 

  • Monterey (mort 2 compagnons VS humains) 

  • Del monte forest 

  • Côtes 

  • Morro Bay.


Juin 2030 : arrive à Morro Bay avec son dernier compagnon, rencontre Avalon (communauté 100 personnes).
Avalon : construction des premiers navires, déménagement sur Santa Rosa island, développement de la communauté (1000 personnes).

2034:

Fin 2034 : Hermione Lanson (et 3 compagnons), ex du commandant Colton (chef de la communauté de Las Vegas) arrive à Santa Rosa. Ethan a une aventure avec elle. Elle lui explique sa fuite de LV en 2033 pour échapper à la folie de Colton, son passage par Corona city et Victorville et son inquiétude pour son père et sa sœur (LV).

Mars 2035 :

Hermione décide de retourner à Las Vegas pour chercher sa famille. Elle demande l’aide d’Avalon, qui refuse de s’engager dans un conflit potentiel (ligne habituelle de Pénélope, la chef). Ethan décide d’aider Hermione (désobéit Avalon) et met au point un plan (groupe / véhicules / provisions).
Partent de Morro Bay en groupe de 5 : Ethan, Charly (ami), Hermione et 2 de ses compagnons (Brian et Frida). Etape à Bakersfield : Hermione y reste avec Brian, Ethan et les 2 autres partent en reconnaissance vers LV. En route vers Las Vegas, le groupe d’Ethan est attaqué par une meute de motards.  Charly est tué, Frida capturée… Ethan a réussi à fuir et se cacher. Abattu, il marche seul vers le sud pendant 1 mois (pense mourir).

Fin avril 2035 :

Ethan rencontre Mira de la « communauté du puit » sur la route. A pic, car il n’était pas loin d’abandonner la partie. Malgré la méfiance de cette dernière, il a une bonne intuition la concernant et décide de la suivre. Il fait ensuite la connaissance de Cecilia, Marcus, Jeff, Moïra et Lucio.

Since the apocalypse

I. Fake tales of San Francisco (début 2028 – Mars 2030)

Mi-2028, l’aire urbaine de San Francisco, comprenant San Jose et la Silicon Valley, résistait au mieux à l'onde de choc électromagnétique, principalement grâce aux nombreux DRP mis en place par ses différentes entreprises.


Les réseaux furent très rapidement rétablis à l'échelle locale, à puissance réduite néanmoins : à défaut de centrale électrique, l'énergie de San Francisco fut produite par les quelques centaines de panneaux solaires ayant résisté au séisme, et autres générateur diesel.

.

Cette situation énergétique singulière motiva l’armée US à prendre le contrôle de la ville et à administrer cette dernière avec les 4 entreprises dont la ville dépendait pour la production d’énergie (L'Oracle ; Cimentec ; Sysco ; Google). 


L’aire urbaine fut coupée en deux :

  • San Francisco abritait les résidents « confidentiels » c’est-à-dire l’état-major de l’armée, le gros des troupes ainsi que les 4 entreprises (au besoin isolées du reste de la population) ;

  • San Jose était la zone de la ville où les résidents "non confidentiels" (comme Ethan) étaient installés. En échange de leur participation à l’entretien / remise en état du réseau électrique, l’armée leur distribuait les reliquats de nourriture/eau/énergie. Tout contestataire était expulsé.

Début 2029, suite à la contamination de Los Angeles, la sécurité fut renforcée avec notamment un blocage de toute tentative d'immigration dans la ville (les suspects étant abattus pour éviter toute infection de la ville). Une immigration de plus en plus difficile à contrôler : tandis que le pays sombrait dans le chaos, la rumeur circulait parmi les survivants que la capitale mondiale de la technologie avait très bien résisté à cette catastrophe.

Avril 2029, le programme « Sentinelle » était déclenché : des centaines de drones (armés de lance-flamme, mitrailleuses et lames en acier inoxydable) furent mis en service dans toute l’aire urbaine (SF et SJ). Leurs capteurs permettant de faire la distinction entre être vivants & humains zombifiés.

Au cours de l’année 2029 – 2030, le nombre de militaires présents à San José baissa de moitié. Ce « désengagement », non expliqué, ne remit pas en question l’administration du territoire par l’armée. En tant que charpentier, Ethan fut réquisitionné pour tous les travaux « mécaniques » et non pas « technologiques ». Comme les autres civils, il n’avait vent que de rumeurs concernant le lien entre l’armée et les entreprises, mais supportait assez mal ce gouvernement autocratique et ses méthodes expéditives. Pourquoi rester ? Par peur d’être expulsé, ce à quoi il avait échappé de peu (grâce à ses talents d’acteur) lors de sa participation aux premières contestations sévèrement réprimées. Également, même si la politique d’éradication des non-résidents, l’inégalité de traitement entre résidents et l’absence de liberté d’expression étaient pour lui intolérables, la vie des habitants de San Jose restait digne. Enfin, Ethan espérait une évolution de la situation sur le long terme : lorsqu’il y aurait reconquête des terres infectées, l’armée ne pourrait pas imposer son joug dominateur sur un territoire trop vaste, ou du moins, il y aurait une place pour l’insurrection et un nouveau « contrat social ».

25 Mars 2030: le « Bug des Sentinelles ». Au petit matin, les habitants de San Jose furent réveillés par les tirs des drones, ceux-ci les ayant désormais pris pour cible. Surpris en plein sommeil, Ethan considéra rapidement la situation : des robots tirant sur tout ce qui bouge, la riposte vaine des derniers militaires de la ville… L’évidence était là, il fallait fuir. Ethan, accompagné de 4 « colocataires » (dont un ami, ancien de SanReal), eut alors une inspiration salutaire : passer par le réseau d’égout de la ville, qui débouchait dans une usine de traitement au sud de la ville.

II. Exodus (25 Mars 2030 – 7 juin 2030)

Sud-ouest de San Jose: La partie praticable des égouts de la ville suit les canalisations et s’arrête peu avant une station d’épuration située en périphérie. Ethan et son groupe regagnent la surface. Impossible d’aller au nord (drones) et le sud doit être infecté (LA)… Décident de rejoindre Yosemite Park en passant par le sud (réserve naturelle) puis l’est.

.

Almaden Quicksilver County Park: La réserve est bien plus aride qu’avant, le niveau des lacs a baissé, certains sont asséchés, et… Il y a des zombies (sûrement les gens refoulés de SF ont trouvé la mort ici). Personne n’y est préparé, c’est la panique, ils se laissent piéger par le nombre et la difficulté de distinguer ces formes dans les bois… Shane meurt ici…

.

The Forest of Nisene Marks State Park: Changement de plan : le groupe, choqué, ne se voit plus parcourir toute la Californie ! Les réserves, forêts et autres territoires anciennement non peuplés ont été investis lors de l’exode rurale et regorgent aujourd’hui de zombies. Décision est prise de rejoindre la côte. Le groupe s’enfonce ainsi dans cette forêt qu’il traverse le plus discrètement possible… Horreur garantie !

.

Cabrillo Highway: Petit détail imprévu : la forêt débouche sur une partie de la côte fortement urbanisée (Santa Cruz, Aptos, Rio del mar) … Pr instinct, le groupe évite de s’aventurer en ville, et préfère arpenter une large 4 voies (loot + zombies) jusqu’au Ellicott Slough National Wildlife Refuge, lequel les ramène sur la côte.

.

Côtes: L’idée de passer par la côte semble la bonne : globalement ravagée, on y trouve plus que les restes des raz-de-marée massifs faisant suite aux séismes de 2029… mais on y croise peu de zombies, et il est facile de les éviter. D’autant que les villes ne donnent pas directement sur la plage, il y a donc de longues étendues faciles à parcourir.

.

Monterey: En 2030, les villes sont clairement des zones très dangereuses, abandonnées dès que la pandémie s'est mise à se répandre… On y trouve bcp de zombies et parfois des groupes de pillards. Le groupe d’Ethan tombe dans une embuscade à l’entrée de Monterey. Wyatt est abattu par des pillards de Carmel Valley Village, tandis que Lori est dévorée par des zombies alors que le groupe s’enfonçait dans la ville pour mieux s’enfuir…

.

Del Monte Forest: Ethan et Sid, réchappés de justesse de Monterey, se planquent dans la forêt. Éreintés et ne se voyant pas continuer longtemps cette mortelle randonnée, ils y restent un certain temps (s’abritent sur une pointe rocheuse), font le plein de provisions sèches, se fabriquent le nécessaire pour survivre… Puis ils repartent sur les côtes (vivent de la pêche) jusqu’à arriver à Morro Bay.

III. The Island (7 juin 2030 – Mars 2035)

.

Le 7 juin 2030, longeant la côte californienne depuis plus d’une semaine, Ethan et son dernier compagnon (Sid Turner) arrivent près de Morro Bay, ancien port de plaisance niché dans une baie. Ils y sont arrêtés par une communauté du nom d’Avalon, qui s’avère être pacifique… Simple mesure de sécurité, les étrangers sont fouillés, désarmés, présentés à la chef, Pénélope, qui leur propose de les rejoindre.


Avalon compte une centaine de personnes venant de groupes disparates et récemment unifiés. L'organisation vient de récupérer le contenu d'un cargo échoué contenant de nombreux matériaux de construction, et prévoit de se lancer dans la construction de navires « de récupération », afin de lancer des expéditions maritimes le long des côtes. On y trouve en effet de nombreux bateaux abandonnés suite au raz de marées (certains continuant à flotter, d'autres ayant été retournés...).

.

Ethan et son ami décident de rester et contribuent activement au développement d’Avalon pendant plus de 4 ans : après la construction des premiers navires, la communauté a pu récupérer de nombreux matériaux, outils, véhicules… Concomitamment, de nombreux autres réfugiés l’ont intégrée (Avalon suit une logique de neutralité et de non-engagement dans les conflits avec les autres communautés, mais conserve une tradition d’accueil). Fort de ses réussites, Avalon s’est lancée dans un projet d’envergure : la conquête de l’île de Santa Rosa. Enfin à l’abri ! Conservant son encrage à Morro Bay, elle a pu acheminer sur l’île (via sa flotte de bateaux à voile de récupération) les matériaux nécessaires à la construction d’une nouvelle colonie. Aux dernières nouvelles, la communauté comptait près d’un millier d’habitants.

.

Fin 2034, une certaine Hermione Lanson, accompagnée de 3 acolytes (Brian, Frida et Ashley), arrive au port de Morro Bay. Le groupe ne tarde pas à intégrer Avalon et à s’installer sur Santa Rosa Island, ou Ethan fait sa connaissance. C’est le coup de foudre et Ethan a une aventure avec elle. Après un certain temps de vie commune, Hermione lui explique son histoire : originaire de Las Vegas, middle class, c’est l’ex du commandant Colton. Elle s’est enfuie de la ville en 2033 pour échapper à la violence de son compagnon, et a vécu un moment à Corona City et Victorville, avant de continuer son exode vers l’ouest. Ayant appris le putsch de Colton, elle est en effet persuadée qu’il n’en restera pas là et souhaite s’établir au plus loin de Las Vegas. Les mois passent. Peu à peu Hermione est hantée par l'image de son père et sa petite soeur, restés à Las Vegas, et ne supporte plus l’idée de les avoir abandonnés…

IV. One way ticket to hell… and back ! (Mars - Avril 2035)

Mars 2035: torturée par le sort de sa famille, Hermione décide de retourner à Las Vegas pour les retrouver, voire les libérer. Elle demande l’aide d’Avalon, mais Pénélope (la chef) maintient la ligne de l’organisation : neutralité, pas d’engagement dans les conflits. Minée, Hermione ne renonce pas à son projet, et décide de rallier la communauté de Bakersfield par ses propres moyens. Son but est les persuader de lancer une action contre LV.

 

Intérieurement, Ethan est partagé. Avalon se rapproche de la perfection pour lui : insulaire, en croissance, pacifique… Un poil de démocratie ne ferait pas de mal, mais la chef « gouverne à grand conseil » … Après 5 ans, il a noué de solides amitiés, a confiance en la plupart des membres de la communauté… Il comprend la décision de Pénélope, la plus sage : on ne peut faire courir un risque à la colonie… Mais il ne se voit pas vivre sans Hermione, et encore moins la laisser mourir. Il regrette déjà suffisamment son inaction à San Francisco : il est persuadé que l’attitude des drones n’était pas liée à un bug mais à un ordre de l’état-major pour se débarrasser d’une main d’œuvre devenue inutile et trop couteuse. Rien de tout cela ne serait arrivé si les civils avaient violemment protesté.

 

Déterminé à mourir en homme plutôt qu’à vivre en lâche, et devant l’impossibilité de convaincre Hermione, il décide de mettre au point avec elle l’expédition. Il leur faut un groupe, un véhicule, un itinéraire et des provisions.

  • Le groupe se compose de 5 personnes : Hermione, 2 de ses acolytes (Brian et Frida ; Ashley a préféré rester en Avalon), Ethan et un de ses amis (Charly).

  • Pour ce qui est des véhicules, Ethan décide d’en « emprunter » deux au site de Morro Bay. L’idée : une moto cross (avec un pot silencieux, pour la reconnaissance) chargée sur une voiture.

  • Ethan laisse un mot d’excuse : « Désolé, à la lâcheté ou l’indifférence, je ne peux me résoudre. J’espère revenir pour rembourser au double mon emprunt. Merci pour tout. Bonne chance Avalon ».

17 mars 2035: après avoir fini tous les préparatifs, le groupe quitte Morro Bay au vu et au su de tous (grâce à un mensonge made in Ethan) ! Le voyage se passe sans encombre mais le groupe met 3 jours à rejoindre Bakersfield : 150 km à un rythme lent, pour ne rien laisser au hasard.

20 mars 2035: le groupe arrive à Bakersfield, contrôlée par une organisation paramilitaire dénommée « Deep Water ». Il s’agit d’une position stratégique, puisque la ville comprend un champ pétrolifère (Midway-Sunset), ce qui donne à Deep Water une grande capacité de déplacement. L’organisation serait ainsi un allié de choix. Décision est prise de diviser le groupe : Hermione reste à Bakersfield pour tenter de les rallier à sa cause. Brian l’accompagne pour la protéger. De leur côté, Ethan, Charly et Frida partent en reconnaissance pour Las Vegas, afin de définir un itinéraire sécurisé et de rapporter les informations nécessaires à la mise au point d’un plan.

Début avril 2035: En route vers Las Vegas, le groupe d’Ethan est attaqué par une meute de motard, au nord de la Mojave National Preserve. Dans la voiture, Ethan et Frida voient au loin une meute noire fondre droit sur eux. Ethan, équipé de jumelles, distingue un motard portant une lance au bout de laquelle est plantée… la tête de Charly, parti plus tôt en éclaireur. Frida tourne précipitamment vers le nord, en direction de l’immense mine de Moutain Pass. Ethan tire à la carabine, mais la dissuasion n’opère pas. Talonnée par les grosses cylindrées, a voiture dérape. Tonneau. Ethan sort de la carlingue, tente de sortir Frida qui est coincée, compressée contre le volant. Elle lui ordonne de fuir, alors que les motos sont à moins de 200 mètres. Il se précipite dans le complexe minier, et s’en suit la plus intense partie de cache-cache de sa vie. Finalement, les motards partent, et Ethan reste seul, brisé. Il reste 2 jours tapi dans une galerie de la mine. Abattu, il marche seul vers le Colorado (pour sortir des terres trop arides pour survivre). Il n’est même plus sûr de vouloir vivre. Il se sent responsable pour Charly, qu’il a entraîné ici… Et qu’est-il advenu de Frida après sa capture…

Fin avril 2035: Ethan rencontre Mira de la « communauté du puit » sur la route. Malgré la méfiance de cette dernière, il a une bonne intuition la concernant et décide de la suivre. Avec un groupe, Ethan pourra rejoindre Hermione, et peut-être sauveront-ils Frida. L’espoir renaît ! Mais il faudra jouer la bonne partition pour arriver à ses fins. Tiens, voilà qu’il rencontre le reste du groupe : Cecilia, Marcus, Jeff, Moira et Lucio. Que faire ? Tout leur expliquer, comme ça, de but en blanc ? Non… Tout se négocie dans le rift, et à ce jeu-là, il saura se rendre indispensable…

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now